Albanie

l’Association Nationale des Militaires de Réserve d’Albanie

MEMBRE

Une unité militaire de réserve est une structure des Forces armées dotée d’armements, d’équipements, de moyens techniques, d’infrastructures; qui reçoit un minimum de formation active, comprend du personnel de maintenance et est activée et complétée avec du personnel réserviste au besoin. Il est prévu que la composante réserve soit entraînée et qualifiée pour être apte/prête à être utilisée dans la force active des FAA. La source de recrutement: les citoyens qui répondent aux critères de la loi et les militaires qui accomplissent leur temps dans les FAA comme l’exige la loi. Selon les plans, la composante réserviste doit être activée en 2023 et d’ici 2027 être en mesure d’agir avec toutes ses capacités opérationnelles. Les activités annuelles (exercices et entraînements) sont décidées par le chef de la Défense, les Commandants des forces et de soutien selon le programme préalablement approuvé par le ministère de la Défense nationale. Le ministre de la Défense prend la décision concernant l’engagement dans les opérations et les tâches liées aux urgences civiles ou autres événements similaires conformément aux dispositions de la loi. La structure de la composante réserve est en phase de planification, avec 25% des forces armées constituées de réservistes : 8 500 × 25% = 2 100 réservistes. La composante de réserve sera placée dans les commandements des forces (Terre, Air, Marine), les commandements de soutien (commandements de soutien et l’Académie des forces armées) ainsi que les unités autonomes des Forces armées. Système de formation des réserves A. Actuellement, il n’y a pas de formation pour les réservistes, seuls des experts dans différents domaines des ministères de tutelle ou de différents instituts sont engagés, pour faire partie des équipes de spécialistes fonctionnels de la CIMIC, ou pour être formés selon les objectifs des capacités de l’OTAN. B. Cycle du programme de formation. Les formations sont en cours de planification: - Intégrées aux programmes de formation des composants actifs; - 12 à 15 (jusqu’à 20 jours) jours par an, programme de formation individuelle; - 2 semaines par an de formation collective; - Formation individuelle à l’intérieur et à l’extérieur du pays intégrée à la formation individuelle des FA avec USAREUR. Les dépenses militaires en Albanie s’élèvent à 1,75% du budget de l’État, et varient d’une année sur l'autre en fonction du projet budgétaire.

Autriche

L’Association des Officiers Autrichiens

www.oeog.at/

MEMBRE ASSOCIÉ

Selon l’art. 79 de la Loi constitutionnelle fédérale, les Forces armées autrichiennes sont constituées selon les principes d’un système de réserve active (« milice »). Son organisation opérationnelle comprend principalement des troupes qui se rassemblent pour des exercices ou des missions. La tâche principale des éléments en service actif est de maintenir le système, de proposer des formations et de se préparer aux opérations militaires. Les Forces armées autrichiennes sont composées de quatre brigades de forces terrestres, d’une armée de l’air, de forces d’opérations spéciales et de neuf commandements militaires fédéraux servant de lien entre les forces de défense et les autorités civiles. Taille des forces: o Soldats à plein temps : 22.050 (Forces terrestres 12.200 ; Air 2.750 ; Soutien 7.100) o Réserve régulière : 33.900 Après la formation militaire obligatoire de 6 mois pour tous les citoyens de sexe masculin, les réservistes réguliers s’entraînent en formation de bataillon complet pendant deux semaines tous les deux ans tandis que les cadres ont des cours supplémentaires (nécessaires pour certaines fonctions et avancement de grade) pendant plusieurs jours par an. Les activités hors cours (formations, séminaires, déploiements, etc.) sont généralement réalisées avec horaire souple tout au long de l’année. Les dépenses militaires sont restées stables à 0,7% du PIB au cours des dernières années. L’Autriche est un contributeur substantiel aux missions internationales de soutien de la paix dans les Balkans (300 des 3.600 soldats au Kosovo et 300 des 1.100 soldats en Bosnie-Herzégovine, poste de commandant de la force depuis 2009). 180 soldats supplémentaires sont déployés dans la FINUL, au Liban. La politique étrangère et de défense de l’Autriche est régie par sa déclaration de neutralité, promulguée en 1955 par une loi constitutionnelle. L’Autriche est néanmoins très attachée à la coopération internationale pour le soutien de la paix dans le cadre du PpP de l’OTAN, de l’EUFOR et des missions dirigées par l’ONU. Le budget de la Défense est stable depuis plusieurs années, et représente en 2023 0,7% du PIB.

Belgique

Union Royale Nationale des Officiers de Réserve de Belgique

www.thebelgianreserve.be

MEMBRE FONDATEUR DE LA CIOR

L’ancien concept de «réserve de masse» a été remplacé par une «réserve à petite échelle» autant que possible intégrée aux Forces, bien entraînée et déployable sur la base du volontariat ou dans le cadre de missions, de tâches ou d’engagements particuliers. Les besoins en réservistes nécessaires pour compléter et renforcer les Forces armées belges sont actuellement évalués à un maximum de 6.000 postes. Le nombre de réservistes formés sera limité à 3.000 fonctions intégrées dans des unités actives ou en état-major pour faciliter le fonctionnement et renforcer les unités en toutes circonstances. Les réservistes peuvent être trouvés dans les quatre composantes militaires (la Marine, l’armée de Terre, le Service de santé et l’armée de l’Air) ainsi que dans le nouveau Commandement de la cyber-force. Ces réservistes (hommes ou femmes) sont d’anciens soldats d’active (avec une période de disponibilité militaire de 10 ans après la fin de leur contrat), des militaires d’active à la retraite, des réservistes du service de milice obligatoire d’avant 1993 et de nouveaux réservistes volontaires.

Bulgarie

L’Union des Officiers et Sous-Officiers de Réserve

www.soszr.bg

MEMBRE

Les Forces de défense bulgares regroupent : le Commandement des forces interarmées; l’Armée de terre; l’Armée de l’air; la Marine; le Commandement des opérations spéciales interarmées; le Commandement du soutien logistique; le Commandement des Transmissions, du soutien à l’information et de la cyberdéfense. Le volume des forces militaires d’active est d’environ 37.000 personnels. Les réservistes des forces armées sont des citoyens bulgares ayant une formation militaire ou une autre formation particulière, aptes au service militaire ou pour servir en temps de guerre, qui, en temps de paix, se sont volontairement engagés à poursuivre simultanément des carrières militaires et civiles et ceux qui, en temps de guerre, peuvent recevoir une affectation de mobilisation, ainsi qu’un équipement volontairement fourni en temps de paix, et susceptibles de recevoir une affectation de mobilisation en temps de guerre. La mission de la réserve est de compléter avec du personnel préparé et bien équipé et avec du matériel en état de marche : - les formations militaires des forces armées en temps de paix et en temps de guerre et les structures visées à l’article 50, alinéa 2 de la Loi sur la Défense et les Forces Armées de la République de Bulgarie ; - les autres forces du système de sécurité national de la République de Bulgarie en temps de guerre ; - maintenir l’intégralité des fournitures et équipements de rechange des formations militaires des forces armées lors d’opérations militaires prolongées en temps de guerre. En 2022, les dépenses militaires de la Bulgarie se sont élevées à environ 2,5 milliards de levs (soit environ 1,4 milliard de dollars US, soit 1,73% du PIB). Il est prévu qu’en 2024 les dépenses militaires soient augmentées et atteignent 2% du PIB.

Canada

Forces Armées Canadiennes

www.forces.ca

MEMBER

Les Forces armées canadiennes (FAC) sont une force moderne, adaptable et multi-domaine composée d’environ 64.000 personnels d'active et 45.000 personnels de réserve. La structure des forces des FAC comprend des commandements générateurs de force – la Marine royale canadienne, l’armée de Terre canadienne, l’armée de l'Air royale canadienne, le Commandement du renseignement des forces canadiennes et le Commandement du personnel militaire – et des commandements employant des forces : Commandement des opérations interarmées du Canada, Commandement des Forces Spéciales du Canada et Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord. Les FAC sont commandées par un Chef d’état-major de la défense dans un Quartier général unifié de la Défense nationale. Les Forces de réserve sont composées de membres des FAC qui sont engagés pour un service militaire autre qu’un service militaire continu à temps plein. Les Forces de réserve reposent de longue date sur un modèle de «soldat-citoyen» et servent à la fois de ressource stratégique et opérationnelle pour les FAC en fournissant profondeur et ampleur aux capacités des FAC, ainsi qu'un lien vital avec les communautés et les Canadiens. Alors que les personnels d'active sont engagés pour une durée de service déterminée, les personnels de Réserve sont engagés pour une période de service indéterminée et, à ce titre, se portent volontaires pour se tenir prêts au service si et quand cela est nécessaire. Les Forces de réserve comprennent quatre sous-éléments : la Principale (ou Première) réserve (P. Rés.), les Rangers canadiens, le Service d’administration et d’instruction de l’Organisation des cadets (COATS) et la Réserve supplémentaire. Seuls les Rangers canadiens et la P. Rés. jouent un rôle lié aux opérations des FAC. La P. Rés. est majoritairement composée de personnels professionnels à temps partiel des FAC avec un effectif total combiné d’environ 29.300 personnels. Répartis dans tout le Canada, les membres de la P. Rés. sont en mesure, avec un préavis raisonnable, de mener ou de contribuer à des opérations nationales et internationales pour garantir la défense et la sécurité du Canada. Cette force est entièrement intégrée à la chaîne de commandement des FAC. La P. Rés. comprend la Réserve navale, la Réserve de l’armée de Terre, la Réserve de l’armée de l'Air royale canadienne, la Réserve du service de santé, la Réserve des Forces Spéciales et la Réserve des conseillers juridiques opérationnels. Les membres de la P. Rés. jouent un rôle crucial dans la réponse aux urgences nationales, comme lors de la pandémie de COVID-19 et en réponse aux catastrophes naturelles telles que les inondations, les tempêtes de neige ou les incendies de forêts. La P. Rés. a également soutenu des activités de sécurité, comme lors des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver 2010. Un nombre important de réservistes se portent également volontaires pour le service à plein temps, y compris dans le cadre d’opérations extérieures comme en Afghanistan, de missions de l’OTAN, d’opérations maritimes en coalition et de missions de l’ONU.

Croatie

Union des Associations d’Officiers Militaires Croates

www.hcz-zu.hr

MEMBRE

La composition active des Forces armées existe en temps de paix et en temps de guerre et constitue la base de l'augmentation des forces. La mobilisation des forces de réserve conduit à augmenter les capacités défensives globales des Forces armées pour la mise en œuvre des missions et des tâches dans le pays et à l’étranger. Les forces de réserve sont constituées de deux composantes principales, la plus nombreuse appelée «réservistes recensés» (ou réserve contractuelle) et les «réservistes individuels» (1.000 spécialistes de la réserve). La troisième catégorie est constituée de la «réserve non recensée» (qui n’a pas suivi de formation). Les 18.000 «réservistes recensés» font tous partie de l’Armée de Terre croate et les «réservistes spécialistes individuels» font partie des unités relevant du Commandement du soutien logistique. Les «réservistes recensés» susmentionnées sont divisés en six régiments d’infanterie, deux régiments de missiles sol-sol, un régiment anti-aérien, un régiment logistique, un bataillon du génie et un bataillon de transmission. L’effectif total des Forces armées croates est de 15.000 militaires d'active et de 19.000 réservistes. La formation des réservistes comprend deux parties. La première est la formation «pré-mobilisation» et la seconde est la formation «post-mobilisation». La formation «pré-mobilisation» consiste en une formation interarmées intégrée de 10 jours avec les militaires d'active au niveau du groupement tactique dans le cadre d'un cycle de trois ans. La formation «post-mobilisation» est en cours de préparation pour chaque mission et consiste en un rafraîchissement des compétences militaires acquises antérieurement. Il existe trois types de formation destinés aux unités avec préavis de disponibilité de 60, 120 et 180 jours. Le budget de la défense pour l’exercice 2023 représente plus de 2% du PIB.

Tchéquie

L’Association des Brigades de Réserve

facebook.com/azbcz

MEMBRE

La République tchèque est membre de l’OTAN depuis 1999. Les armées sont depuis 2005 une force entièrement professionnelle, avec des réservistes relevant de deux catégories. La première catégorie est la réserve stratégique, c’est-à-dire tous ceux qui ont servi en tant qu'appelés jusqu’en 2004 et qui ont moins de 60 ans ou d’anciens militaires d'active qui ont moins de 60 ans et ne font pas partie de la réserve active. La seconde est la composante de réserve active des armées. On peut rejoindre la réserve active de plusieurs manières, par ré-engagement d’anciens appelés, par obligation contractuelle de militaires d'active ou en faisant acte de volontariat. Les réserves actives servent soit dans des unités de réserve territoriales aux ordres des commandements militaires régionaux du pays, soit dans les unités d'active qui ont organisé leurs unités de réserve. La mission principale des unités de la réserve territoriale est la protection des forces, la protection des infrastructures clés et d’autres missions pour répondre aux besoins du Commandement militaire régional et de ses missions. La mission principale des réserves intégrées dans les unités de l’armée d'active est naturellement la même que celle de leurs unités-mères et est placée sous le commandement de cette unité. La formation des réservistes relève entièrement des unités et des commandements dont elles relèvent et est gérée par les programmes de formation standard des Forces armées tchèques. La durée d'engagement dans la composante de réserve active est généralement de 3 ans et est renouvelable après accord. Les dépenses militaires (% du PIB) en République tchèque se sont élevés à 1,4341% en 2021, selon un ensemble d’indicateurs de développement de la Banque mondiale, compilés à partir de sources officiellement reconnues.

Danemark

Association des Forces de Réserve du Danemark

www.hprd.dk

MEMBRE

La Force de réserve danoise se compose de personnels de la réserve et de volontaires des Forces de la défense territoriale (Hjemmeværnet). La Force de réserve danoise peut, avec des personnels et des unités plus ou moins importantes: constituer un élément intégré à une force interarmes; intervenir pour réaliser des missions dans les Forces armées; ou intervenir pour s'acquitter d’autres missions temporaires. Les personnels de réserve ont un contrat avec les Forces armées pour leurs activités militaires parallèlement à leur emploi civil principal. Ils ont soit suivi une formation de réserve dans les Forces armées, soit ont été en service actif auparavant. Le personnel de la réserve peut remplacer des personnels d'active dans les Forces armées ou effectuer des missions temporaires. Les volontaires des Forces de la défense territoriale (Hjemmeværnet) ont un contrat avec ces Forces pour un service volontaire et non rémunéré dans les unités de la défense territoriale. Ces Forces peuvent mettre en place des unités plus petites, qui peuvent être mises à disposition pour les missions des Forces armées. À titre d’exemple, pendant la pandémie de COVID-19, des réservistes et des volontaires des Forces de la défense territoriale ont été déployés dans un large éventail de missions dans toute la société. Ceci est valable pour les deux groupes: le service dépend des opportunités et du temps dont dispose le réserviste pour effectuer une formation militaire et participer à des missions militaires parallèlement au travail civil et à la vie personnelle. Environ: * 20.000 personnels d'active * 4.500 appelés * 16.000 personnels dans les Forces de la défense territoriale et la réserve Le budget de la Défense représente pour l’instant 1,3% du PIB avec une croissance prévue jusqu'à 2,5% en 2033.

Estonie

L’Association Estonienne des Officiers de Réserve

www.erok.ee

MEMBRE

Pour un petit pays comme l’Estonie, seule une approche globale de la défense peut garantir la sécurité du pays. Ceci est réalisé par une défense totale – tous les moyens seront employés pour anticiper et empêcher toute action militaire éventuelle contre l’Estonie. Si nécessaire, les forces militaires seront combinées avec des capacités non militaires. La défense estonienne repose sur deux piliers : la défense collective de l’OTAN et la défense initiale. Pour assurer la défense initiale, les Forces de défense estoniennes sont une force de réserve avec un petit noyau d'active. La conscription obligatoire doit rester le principal moyen de fournir la ressource aux unités de réserve et sert également de source de recrutement de personnels d'active pour les Forces de défense. La Ligue de défense estonienne (Kaitseliit) est conçue comme une organisation de défense volontaire territoriale. Plus de 4.000 personnes sont disponibles en permanence: ce sont les Forces de réaction rapide des Forces de défense estoniennes (EDF) (environ 29.000 personnes au total). 4.000 autres forment la réserve supplémentaire. En outre, plus de 30.000 réservistes ont été formés dans les Forces de défense estoniennes. Au total, les Forces de défense estoniennes comptent environ 230.000 personnes inscrites au registre de mobilisation. La durée de la conscription peut aller de 8 à 11 mois et permet de préparer annuellement jusqu’à l'équivalent de deux bataillons de combattants entraînés. Les sections (transmission, reconnaissance, antichar, mortier, génie, défense aérienne et police militaire) sont préparées selon les plans de composition de l’unité. Quelques réservistes sont formés pour devenir des sous-officiers et des officiers de réserve. À la fin de chaque cycle de formation, un exercice de niveau brigade est organisé pour évaluer les unités. Les unités de réaction rapide sont rappelées pour une formation de recyclage 2 à 5 ans après la conscription. Pour les exercices planifiés, ils reçoivent un préavis de 120 jours par ordre du Ministère de la Défense. Pour les exercices d'entraînement supplémentaires, un préavis de 24 heures est donné par décision du gouvernement. Les soldats peuvent être rappelés jusqu'à 14 jours, les sous-officiers jusqu'à 21 jours et les officiers jusqu'à 30 jours à la fois. Depuis 2012, le budget de la défense minimum du ministère de la Défense est de 2% du produit intérieur brut. Cela assure à la défense nationale militaire un développement équilibré et durable tout en respectant les dépenses militaires recommandées par l'OTAN. En 2021, les dépenses de défense ont augmenté pour atteindre 645,5 millions d'euros, soit 2,29 % du PIB.

Finlande

La Fédération Finlandaise des Officiers de Réserve

www.rul.fi

MEMBER

La défense du territoire finlandais repose sur la grande réserve créée par la conscription générale. Tout citoyen finlandais de sexe masculin âgé de 18 à 60 ans est assujetti au service militaire et les femmes peuvent demander le service militaire sur une base volontaire. Chaque année, les huit unités de l’Armée au niveau de la brigade forment à elles seules environ 20 000 conscrits. La Marine finlandaise transforme environ 3 400 conscrits en réservistes chaque année et l’Armée de l’air environ 1 300. Toutes les personnes passibles du service militaire partent de la même ligne et selon la formation suivie, le service militaire dure 165, 255 ou 347 jours. Les conscrits qui sont formés en tant qu’officiers de réserve, sous-officiers et pour effectuer les tâches spéciales les plus exigeantes servent pendant 347 jours. Moins de 10% des conscrits sont formés pour devenir officiers de réserve. Tous ceux qui sont sélectionnés pour suivre une formation en commandement suivront la Phase I du Cours de sous-officier. Après cela, ceux qui suivent une formation pour devenir officiers de réserve poursuivront le Cours d’officier de réserve et les futurs sous-officiers suivront la Phase II du Cours de sous-officier. Le Cours d’officier de réserve durera 14 semaines. La réserve des Forces de défense finlandaises comprend environ 900 000 citoyens finlandais et l’effectif en temps de guerre des Forces de défense finlandaises est de 280 000 soldats. Cette force est réapprovisionnée par d’autres réservistes, le cas échéant. Les exercices de remise à niveau, qui maintiennent les compétences des réservistes, impliquent des milliers de réservistes chaque année. La Fédération finlandaise des officiers de réserve a été activement impliquée dans le développement de la formation volontaire à la défense avec les Forces de défense et d’autres organisations de volontaires. La Fédération est membre de l’Association de formation de la défense nationale (MPK, www.mpk.fi), qui organise des stages volontaires de formation à la défense et sert de lien entre les Forces de défense et tous les volontaires. Dans cette coopération, le domaine d’intérêt particulier de la Fédération est l’encadrement et la formation des instructeurs. La Fédération a élaboré un programme complet de formation en encadrement militaire.

France

Nion Nationale des Officiers de Réserve et des Organisations de Réservistes

www.unor-reserves.fr

MEMBRE FONDATEUR DE CIOR

Les réserves opérationnelles représentent 77 000 personnes, 7 000 sont employées chaque jour, reposant sur une moyenne annuelle de 30 jours d’activités. La répartition des grades suit celle de l’active : officiers 17%, sous-officiers 39% et militaires du rang 44%. Les orientations de leur utilisation sont gérées par les Ressources humaines de chaque armé (Terre 30%, Air 8%, Marine nationale 8%, Services 5%, Gendarmerie 40% et Police nationale 9%) ; et sont regroupées par le Délégué Interarmées aux Armées des Réserves (il définira le nombre des participants à la CIOR). Seulement quelques dizaines de réservistes seront projetés en OPEX à l’extérieur des frontières. Les femmes représentent 20% et les hommes 80% de l’effectif total des réservistes. Leurs emplois opérationnels sont à tous les niveaux du commandement, comme dans des opérations de surveillance interne comme Résilience ou Sentinelle. En 2022-2023, l’UNOR travaillera au plus près du ministre des Armées pour la réussite de sa mission de doubler les effectifs de réserves opérationnels, soient 170 000 personnels.

Allemagne

Verband der Reservisten der Deutschen Bundeswehr e.V.

www.reservistenverband.de

MEMBER

Les réservistes soutiennent la Bundeswehr dans l’ensemble de ses tâches. Depuis la suspension du service militaire obligatoire, les réservistes sont devenus particulièrement importants pour la préparation opérationnelle de la Bundeswehr. Depuis lors, leur service est volontaire. Ils assurent le renforcement et la pérennité des forces armées en temps de crise. La Bundeswehr distingue la « Réserve Allgemeine » (réserve générale), la « Truppenreserve » (réserve des troupes) et la « réserve territoriale » (réserve territoriale). Les réservistes qui ne sont pas programmés pour un poste de service spécifique dans la Bundeswehr appartiennent à la réserve générale. Beaucoup d’entre eux sont très déterminés à servir de médiateurs pour la Bundeswehr dans la société et se tiennent au courant des sujets de politique militaire et de sécurité. Les réservistes commandés retournent régulièrement dans les forces armées, ils effectuent un service de réserviste. Alors que les réservistes sont en service dans les forces armées, ils sont égaux aux soldats actifs avec tous les droits et devoirs. Comme champ d’application possible, ils pourraient être déployés dans l’un des 404 commandements de liaison de district et de commune, qui, par exemple, servent de point de coordination entre la Bundeswehr et les institutions civiles en cas de catastrophe naturelle. Ils pourraient également être actifs dans l’une des compagnies de défense territoriale qui sera réorganisée en six régiments de défense du territoire dans les années à venir. Tous ces réservistes appartiennent à la Réserve territoriale. D’autres réservistes remplacent les soldats actifs en cas d’absence ou de déploiement ou sont commandés dans des unités supplémentaires qui sont activées par la Bundeswehr en cas de besoin. Ceux-ci servent à renforcer les unités actives et constituent ainsi la base de la capacité de croissance de la Bundeswehr. Les réservistes qui choisissent ce type d’affectation appartiennent à la troupe de réserve. Au total, un peu moins de 183 000 soldats servent actuellement dans la Bundeswehr. D’ici 2025, ce nombre devrait passer à 203 000, plus 66 000 civils. Actuellement, environ 29 000 réservistes participent à des exercices réguliers. La demande de réservistes de la Bundeswehr s’élève cependant à environ 60 000. Pour les années à venir, jusqu’à 90 000 postes de service pour les réservistes sont souhaités. Une condition préalable essentielle à la préparation opérationnelle de la réserve est une structure et une organisation de formation déjà fonctionnelles en temps de paix pour permettre la formation et l’exercice des unités. Des structures de formation supplémentaires sont en cours de création. La République fédérale d’Allemagne disposait en 2023 d’un budget de défense de 50,1 milliards d’euros, sans compter les 8,4 milliards d’euros supplémentaires, qui ont été fournis par les actifs distincts qui ont été décidés dans le cadre de la « Zeitenwende » (nouvelle ère) en 2022. La VdRBw reçoit de ce budget environ 23 millions d’euros pour ses frais de fonctionnement.

Grèce

La Fédération Panhellénique Suprême des Officiers de Réserve

http://www.apoea.org.gr

MEMBER

Les composants de base de l’Armée hellénique sont les armes et les corps. Le premier est chargé des missions de combat et le second du soutien logistique. Il est organisé en commandements, formations et unités, les principaux étant la brigade, la division et le corps. La Marine hellénique intègre une flotte moderne composée d’unités de frappe, telles que des frégates, des canonnières, des sous-marins et des missiles guidés à attaque rapide et plusieurs types de navires de soutien. Les Forces aériennes helléniques intègrent une flotte d’avions modernes et une structure adaptée, combinée à un système de défense aérienne complet qui consiste en un vaste réseau d’armes anti-aériennes. La structure, qui est supervisée par l’état-major général des Force aériennes, comprend le Commandement des forces aériennes tactiques, le Commandement des forces aériennes du soutien, le Commandement de l’instruction des forces aériennes et un certain nombre d’autres unités et services de défense indépendants. Les forces de réserve sont composées: Des officiers de réserve de carrière (retraités); De tous les officiers de réserve jusqu’à la limite d’âge de leur grade*; Des officiers médicaux et aides-soignants selon la limite d’âge de leur spécialité*; De tous les militaires après leur libération des Forces armées et jusqu’à l’âge de 45 ans; De toutes les personnes légalement exemptées du service militaire âgées de 41 à 50 ans. *Éligibles en tant que membres de SEAN. L’effectif des Forces armées grecques actives repose principalement sur le système du service obligatoire pour tous les hommes, lorsqu’ils atteignent l’âge de 18 ans. Le même système s’applique également aux forces de réserve. Chaque homme qui a accompli son service national est inscrit, conformément à la législation applicable et à la planification des effectifs en vigueur, dans les forces de réserve et est tenu de se présenter à l’unité ou au régiment attribué d’avance pour des raisons de formation ou de service. Réserves Vs Service Actif / Pourcentage Par Catégorie: Service Actif 25-30%; Forces de Réserve 70-75% Réserves masculines et féminines : * Masculine 100% * Féminine 0% de forces de réserve (Les femmes réservistes ne sont pas incluses dans les plans de mobilisation (même pas les ex-régulières)) Personnel actif 142 700 Personnel de réserve 221 350 réservistes qui, dans leur majorité ont récemment terminé leur service régulier et ont par conséquent conservé leur connaissances et capacités acquises dans le maniement de divers systèmes d’armement et moyens. Les réservistes participent également à plusieurs exercices et manoeuvres de recyclage. La fréquence de la formation de remise à niveau est d’une fois tous les uns à trois ans. Les critères sur lesquels repose la sélection dépendent du niveau de préparation de l’unité mobilisée à laquelle le réserviste est affecté. Les affectations confiées aux réservistes varient selon la catégorie, le grade et la spécialité de chaque réserviste. En 2008, la Grèce a consacré 2,8% de son PIB à son armée, ce qui s’est traduit par environ 6,9 milliards d’euros. En 2008, la Grèce était le plus grand importateur d’armes conventionnelles en Europe et ses dépenses militaires étaient les plus élevées de l’Union européenne par rapport au PIB du pays, atteignant le double de la moyenne européenne. Les données de l’exercice 2017 font état d’une dépense estimée à 4,3 milliards d’euros en prix constants de 2010, soit 4,2 milliards d’euros en prix courants, soit 2,38% du PIB (+0,01 variation depuis 2016). Pour l’exercice 2018, les dépenses ont été estimées à 4,3 milliards d’euros en prix constants de 2010 ou 4,1 milliards d’euros en prix courants, soit 2,27% du PIB (-0,11% de variation depuis 2017).

Hongrie

L’Association des Réservistes Hongrois

matasz.com/hun

MEMBER

Le commandement interarmées de niveau stratégique des FDH est le Commandement des FDH (CFDH), qui est directement subordonné au ministère de la Défense nationale et a été créé en 2019 par la fusion de l’ancien état-major des FDH et du Commandement interarmées des FDH. Le CFDH avec ses commandements, directions et cinq inspections générales (armées de terre, armée de l’air, logistique, opérations spéciales, cyberdéfense) est responsable du commandement et du contrôle des unités et sous-unités de combat, de soutien au combat et de soutien des services au combat. Il existe deux commandements de niveau opérationnel directement subordonnés au CFDH : le Commandement de transformation des FDH (CT FDH) et le Commandement de défense territoriale et de soutien (CDTS FDH), tous deux créés en 2020. Le CDTS FDH est responsable du développement du Système de réserve des volontaires (SRV) et ses unités sont presque exclusivement des forces de réserve destinées à la défense du territoire. La base de l’actuelle SRV a été créée entre 2010 et 2012 à la suite de la Stratégie d’engagement actif et de défense moderne de l’OTAN 2010. Le législateur national a décidé de créer une force de réserve volontaire de 8 000 hommes (Réservistes volontaires opérationnels (RVO) et Réservistes volontaires de défense (RVD)). En 2012, la loi fondamentale nouvellement acceptée stipulait que « la Hongrie maintient un système volontaire de défense du territoire ». En 2016, une nouvelle force de réserve avec les Réservistes volontaires territoriaux (RVT) a été mise en place. En 2020, la nouvelle Stratégie de sécurité nationale a introduit une approche « pangouvernementale » afin de renforcer les capacités de défense, de dissuasion et de résilience du pays avec une coopération plus étroite entre le secteur militaire et non militaire. La nouvelle Stratégie militaire nationale (2021) a déterminé le rôle actualisé des forces de défense territoriale. À l’avenir, le SRV sera revu et consolidé en fonction des nouvelles exigences. L’effectif actuel des FDH est déterminé par la résolution parlementaire n° 24/2019. L’effectif maximal des FDH en temps de paix est de 37 650 hommes, sans compter les 20 000 réservistes volontaires. La subdivision détaillée des postes des FDH accordés par la réglementation est présentée ci-dessous : - Personnel actif : officiers : 6 600, sous-officiers : 10 200, soldats : 13 200, aspirants officiers : 800 ; candidats sous-officiers : 250, employés civils : 6 600. - Réservistes volontaires : réservistes volontaires opérationnels (RVO) : env. 6 000, volontaires de la défense (RVD) : env. 2 000, réservistes volontaires territoriaux (RVT) : env. 11 000, service militaire volontaire (SMV) : env. 1 000 soldats. Le personnel des RVO a été créé pour renforcer les unités actives avec des connaissances particulières. Le personnel des RVD est employé par une entreprise d’État (HM EI Co.) en tant que gardes de sécurité armés d’installations militaires, mais en cas d’ordre juridique spécial, ils peuvent servir de soldats de réserve. Le personnel des RVT occupe les postes des Régiments de défense territoriale (RDT), qui sont (à l’exception de leurs officiers d’état-major et instructeurs) exclusivement des réservistes. Il existe actuellement deux RDT, mais la création de cinq régiments supplémentaires est en cours. Le projet pilote du SMV lancé en 2021 offre aux citoyens hongrois la possibilité de suivre une formation militaire volontaire de 6 mois. Le système de formation de base dans les FDH consiste en une formation individuelle et collective. La première partie de la formation individuelle dure 5 + 1 + 2 semaines (5 semaines de formation de base, 1 semaine d’administration et 2 semaines de formation de base d’infanterie) et fournit des compétences militaires de base et une préparation opérationnelle dans une sous-unité ou en tant que membre d’équipe. La deuxième partie de la formation individuelle est une formation spécialisée de trois mois dans les unités de tutelle. Il offre des compétences spécialisées de base sur les tactiques, les techniques et les procédures d’un certain système d’arme ou équipement militaire. L’entraînement collectif est dédié à la cohésion et à l’efficacité de l’unité. L’objectif principal des RVD (gardes militaires) était de renouveler le système de garde des FDH. La formation de base pour les RVO qui n’ont pas reçu de formation militaire auparavant prend 25 jours. Les membres des RVO qui ont déjà une expérience de service militaire ne reçoivent qu’une formation de 4 jours pour rafraîchir leurs connaissances militaires. Les FDH fournissent un formulaire de formation spécial pour les RVT appelé Système modulaire de formation (SMF) composé de 10 modules qui sont égaux aux cinq premières semaines de formation de base. Les membres des RVO et des RVT peuvent être enrôlés pour un service actif de six mois tous les trois ans, mais la pratique générale est que chaque année, ils servent deux mois obligatoires dans les FDH, ils peuvent également se porter volontaires pour servir plus longtemps. Les dépenses de défense de la Hongrie ont augmenté d’année en année depuis 2015 et il semble que la Hongrie atteindra les 2% d’ici 2023. En 2022, les dépenses de défense approuvées étaient d’environ 1000 milliards de HUF (environ 2,5 milliards de dollars US).

Italie

L’Union Nationale des Officiers de Réserve d’Italie

www.unuci.org

MEMBER

La Réserve sélectionnée est une composante particulière des Forces armées italiennes, appartenant à la composition de la réserve militaire. Elle est composée exclusivement d’officiers, possédant des compétences professionnelles particulières et intéressantes qui ne sont pas entièrement disponibles au sein des forces armées, afin de répondre à toutes les exigences opérationnelles, de formation et de logistique. L’Armée, la Marine et l’Armée de l’air italiennes possèdent cette composante. Depuis 2015, la Réserve sélectionnée est également présente dans le Corps des carabiniers. Il est composé d’hommes et de femmes qui ont déclaré leur volonté de servir intégrés avec des militaires de carrière ou des volontaires en service préfixé, ayant le grade d’officier. Les officiers qui ne sont plus en service, appartenant au « complément », ainsi que les personnes sans expérience militaire, peuvent demander à faire partie de la réserve sélectionnée. Pour les deux catégories, l’exigence est la possession de compétences particulières, généralement des diplômes universitaires ou de haute spécialisation associées à une expérience professionnelle documentée et solide. Les « Forces de complément » volontaires sont une composante des Forces armées italiennes constituant la réserve militaire. Ils sont composés de membres de la catégorie troupe et de la catégorie des diplômés en congé, et diffèrent de la réserve choisie, dont seuls les officiers peuvent faire partie. Pour devenir membre, il faut produire une déclaration de disponibilité, qui implique l’inscription sur une liste spéciale à partir de laquelle, en fonction des besoins fonctionnels et numériques de chaque armée et de manière compatible avec les ressources allouées, les des personnalités intéressantes sont sélectionnées, utiles pour combler les éventuelles pénuries de main-d’oeuvre. Le nombre total de militaires de l’armée, de la marine et de l’aviation italiennes est de 167 043, répartis comme suit : l’armée : 95 511, la marine : 30 427, l’armée de l’air : 41 105. A ceux-ci, il faut ajouter les carabiniers : 109 576 (composante terrestre ayant des fonctions spéciales de gendarmerie, des fonctions de police militaire, et dans le cadre de la défense intégrée du territoire national) et la Guardia di Finanza : 63 443 (composante terrestre ayant des fonctions de police économique et financière, également intégrée dans la défense du territoire national). Les officiers ne sont rappelés au service qu’en cas de nécessité par la force armée à laquelle ils appartiennent, mais en temps de paix, ils peuvent toujours servir pour une période allant même au-delà de six mois par an. Il n’est actuellement pas nécessaire de rappeler un nombre important de sous-officiers et de soldats dans les unités. Dans ce cas, la formation de base aura lieu au Reggimenti Addestramento Volontari (RAV). La durée de la formation est de dix semaines. Les tests d’éducation physique, les tests intermédiaires et finaux sur des sujets militaires et les tests pratiques contribueront à la croissance et à la formation pendant cette période de formation de base. Ensuite, huit autres semaines de préparation des combattants auront lieu. L’Italie, comme l’a approuvé le Parlement, a augmenté ses dépenses militaires en 2022 dans l’intention d’augmenter le pourcentage du PIB à allouer à la défense. L’objectif fixé est celui de 2% du PIB – selon les accords conclus lors du sommet de l’OTAN en 2014. L’Italie s’est engagée à commencer à augmenter ses dépenses de Défense vers cet objectif en mettant en place un processus d’augmentation stable dans le temps.

Lettonie

L’Association des Officiers de Réserve Lettons

www.mil.lv

MEMBER

La conscription a cessé en 2007 Les forces armées nationales lettones comprennent la force régulière, la garde nationale et la réserve. Effectif actif des forces armées : environ 5 500 soldats en service actif, 8 000 gardes nationaux, 7 900 soldats de réserve enregistrés Membre de l'OTAN depuis mars 2004 Les dépenses militaires représentent 2,25% du PIB en 2023 La Lettonie est actuellement inactive au sein de la CIOR

Lituanie

Association de Réserve des Forces Armées Lituaniennes

www.kariuomene.lt/en

MEMBER

La conscription a cessé en 2008 mais a été rétablie en 2015 Volume des effectifs de la Marine, de l’Armée et de l’Armée de l’air est d’environ 23 000 plus 28 000 réservistes Membre de l’OTAN depuis mars 2004 Membre du groupement de coopération des États baltes Les dépenses militaires représentent 2,52% du PIB en 2023 La Lituanie est actuellement inactive au sein de la CIOR

Luxembourg

Amicale des Anciens Officiers de Réserve Luxembourgeois

MEMBER

Entièrement bénévole depuis 1967 Volume des effectifs de l’Armée et de l’Armée de l’air est d’environ 1 000 plus les réservistes éligibles Les dépenses militaires représentent 0,56% du PIB estimé en 2020 L’un des pays fondateurs de l’OTAN en 1949 Le Luxembourg est actuellement inactive au sein de la CIOR.

Macédoine du Nord

Organisation des officiers de réserve de la République de Macédoine du Nord

mil.mk/

MEMBER

L’Organisation des officiers de réserve de la République de Macédoine (ORORM) est une association de citoyens non partisane, indépendante, militaire-professionnelle et à but non lucratif qui mène des activités conformément à : l’article 132 de la Loi sur la défense de la République de Macédoine du Nord, qui stipule : « Dans la mise en oeuvre de la formation de défense et des préparatifs pour l’envoi de membres des forces de réserve de l’armée pour effectuer des tâches dans des opérations de paix en dehors du territoire de la République, le ministère de la Défense nationale peut coopérer avec l’Organisation des officiers de réserve de l’armée de la République de Macédoine. Pour mettre en oeuvre les activités du paragraphe 1 du présent article, les membres de l’Organisation des officiers de réserve de l’armée de la République de Macédoine portent l’uniforme et les insignes de l’armée » ; et L’organisation est investie de l’autorité publique par le ministère de la Défense nationale, pour mener à bien la formation des officiers de réserve pour la participation à la défense de la République de Macédoine du Nord. L’objectif principal de l’ORORSM est d’agir de manière organisée, continue et en coopération avec les autorités compétentes pour préparer ses membres à accomplir avec succès les tâches du système de défense de la République de Macédoine du Nord.

Moldavie

L’Association des anciens combattants et réservistes de la République de Moldavie

facebook.com/profile

MEMBRE ASSOCIÉ

Les Forces armées de la République de Moldavie se composent de l’Armée nationale relevant du ministère de la Défense nationale et des Troupes de carabiniers relevant du Ministère de l’intérieur. L’Armée nationale est composée du Commandement des forces terrestres et du Commandement des forces aériennes. Jusqu’en 2012, les Troupes frontalières moldaves (aujourd’hui la Police civile des frontières) faisaient également partie des Forces armées. En raison d’un financement insuffisant au fil des ans, les Forces armées de la République de Moldavie font face à des pénuries d’équipements. L’équipement dont dispose l’armée moldave remonte à l’ère soviétique et doit être remplacé d’urgence. En 2022, lors de la guerre russe en Ukraine, divers pays occidentaux se sont engagés à soutenir l’intégrité territoriale de la Moldavie et à fournir une aide énergétique et militaire. Les Forces armées de la République de Moldavie comptent 7 500 hommes d’active. La réserve formée se compose d’environ 60 000 réservistes. Le ministère de la Défense nationale de la République de Moldavie peut mobiliser plus de 250 000 personnes en cas de besoin. L’enrôlement et la formation des réservistes sont organisés conformément à la Constitution de la République de Moldavie et à la Loi sur la formation des citoyens pour la défense du pays. La formation des réservistes est principalement organisée dans les départements militaires des universités et au sein des unités militaires. La réserve des Forces armées est divisée en : * réserve formée, composée de citoyens qui ont accompli leur service militaire, ont suivi les cours de formation dans les centres de formation de la réserve des Forces armées ou ont suivi le cours de formation complet dans les départements militaires des universités ; * réserve non formée, composée de citoyens aptes au service militaire, mais qui n’ont pas rempli leur obligation de service militaire avant d’avoir atteint l’âge de 27 ans. Les soldats et les sous-officiers sont dans la réserve jusqu’à 55 ans, les officiers jusqu’à 65 ans. Jusqu’en 2022, le budget de la défense de la République de Moldavie ne dépassait pas 0,37% du PIB, ce qui était l’un des plus petits budgets militaires au monde et n’était pas suffisant pour développer des capacités de défense efficaces. Les dépenses du secteur de la Défense nationale augmenteront en 2023 de près de 70% par rapport à 2022 et constitueront pour la première fois au cours des deux dernières décennies 0,5% du PIB. Ceci est déterminé par les menaces à la sécurité auxquelles est confrontée la République de Moldavie en raison de la guerre provoquée par la Russie en Ukraine.

Pays-Bas

Algemene Vereniging van Nederlandse Reserve Officieren

www.kvnro.nl

MEMBRE FONDATEUR DE CIOR

Il y a 4 branches, dont 3 (la Marine, l’Armée, l’Armée de l’air) sont sous le commandement opérationnel du CDS (Commandant général des forces armées), un général 4*.La 4e branche (Police militaire) a une ligne de commandement différente, en raison de son statut juridique particulier. Toutes les branches sont composées de militaires réguliers, de militaires de réserve et de civils. Comme indiqué ci-dessus, les Forces armées néerlandaises sont en train de passer à une Force totale, où il n’y a plus de différence entre les soldats réguliers et les réservistes. Cependant, cet objectif n’a pas encore été atteint. Les forces armées néerlandaises comprennent : 68 500 membres du personnel (41 500 militaires réguliers, 20 300 civils et 6 700 réservistes). Répartis sur les branches : * la Marine : 11 500 (7 700 réguliers, 2 600 civils, 1 200 réservistes) * l’Armée : 23 800 (16 300 réguliers, 3 300 civils, 4 200 réservistes) * 30 427, l’Armée de l’air : 8 200 (6 500 réguliers, 1 000 civils, 700 réservistes) * Police militaire : 7 600 (6 520 réguliers, 760 civils, 320 réservistes) * Soutien et frais généraux : 17 400 (4 480 réguliers, 12 640 civils, 280 réservistes). Les unités/départements de soutien et général sont dotés de personnes provenant des 4 branches. Depuis la suspension de la conscription, tous les militaires sont volontaires. Les réguliers sont à temps plein et les réservistes sont à temps partiel. La formation militaire de base est plus ou moins la même pour tous, mais la formation complémentaire dépend de la tâche et de la fonction. La formation des réservistes est individualisée et dépendante de la fonction et relève de la responsabilité du commandant d’unité. Au moins une fois par an, chaque soldat (indépendamment du grade ou du grade) doit prouver que ses compétences militaires de base ainsi que sa forme physique répondent aux normes requises. Ce test annuel relève également de la responsabilité du commandant d’unité. En raison de l’invasion russe de l’Ukraine cette année, le gouvernement a décidé d’augmenter les investissements dans les forces armées au cours des prochaines années comme suit : 2022 : 14 808 millions d’euros = 1,61% du PIB 2023 : 15 751 millions d’euros = 1,68% du PIB 2024 : 19 382 millions d’euros = 2,03% du PIB 2025 : 19 566 millions d’euros = 2,01% du PIB * 2026 : 18 034 millions d’euros = 1,83% du PIB

Norvège

L’Association des Réservistes Norvégiens

www.nrof.no

MEMBER

Le concept norvégien de défense totale a été développé après la Deuxième Guerre mondiale et est depuis lors une pierre angulaire de la planification de la défense en Norvège. Il s’est développé au fil des années et couvre aujourd’hui à la fois le soutien civil à la défense et le soutien des forces armées à la société civile en matière de sécurité sociale. Outre le concept de défense totale, la défense norvégienne repose sur 3 piliers : la défense collective de l’OTAN, une coopération bilatérale solide et l’autodéfense nationale initiale. Les Forces armées norvégiennes sont composées d’un grand nombre de réserves en plus du noyau professionnel. En Norvège, les réservistes sont des personnes qui sont obligées de servir mais ne servent pas constamment dans les Forces armées et être réserviste n’est pas volontaire. La conscription obligatoire est le principal moyen de doter les unités de réserve et de renforcer les unités régulières. Chaque citoyen norvégien de sexe masculin et féminin (depuis 2015 – né en 1997 et après) doit effectuer son service militaire et fera partie de la réserve. Un petit nombre de réservistes fait partie de la réserve active, c’est-à-dire des réservistes de tous grades affectés aux différentes unités en tant que complément de mobilisation et qui sont entraînés et exercés dans leur poste et leurs unités de guerre. Le plus grand nombre appartient aux Forces d’autodéfense (Heimevernet) qui fait partie des Forces armées norvégiennes. Environ 25 000 personnes font partie de la structure permanente des Forces armées norvégiennes et mènent quotidiennement des opérations nationales et internationales. De plus, la réserve active se compose d’environ 50 000 personnes formées et prêtes. Après un an comme appelé (OR1), éventuellement après avoir terminé un contrat de simple soldat, sous-officier ou officier, les militaires sont appelés à servir comme réservistes jusqu’à l’âge de 44 ans; officiers et sous-officiers jusqu’à l’âge de 55 ans. La plupart des réservistes, appartenant aux Forces d’autodéfense, suivent une formation de remise à niveau annuelle allant jusqu’à neuf jours pour les officiers et les sous-officiers et six jours pour les simples soldats. Certains réservistes, appartenant généralement à l’Armée, à l’Armée de l’air et à la Marine, suivent leur formation de recyclage dans le cadre d’exercices plus importants. La formation de recyclage est basée sur la Loi sur la conscription et la durée maximale de la formation, y compris le service en tant que conscrit, est de 19 mois. Après avoir été sélectionnés pour la conscription, les conscrits ont une période d’enrôlement de 2 à 3 jours, comprenant une surveillance sanitaire, des règles de sécurité, etc. Ensuite, ils commencent une période de 6 à 8 semaines pour acquérir des compétences militaires de base liées au maniement des armes, à la technique de combat, à l’entraînement physique et à l’exécution de l’ordre, etc. Par la suite, les conscrits suivent le reste de leur formation de 12 mois sur la période de conscription dans le cadre de différentes unités militaires avec des soldats professionnels. Après la période de 12 mois, les conscrits pourront participer à des opérations nationales et internationales avec leurs unités respectives. La dernière décennie avant la pandémie de COVID-19 a vu une augmentation lente mais régulière de la part des dépenses de défense dans le PIB – de 1,51% en 2010 à 1,86% en 2019. Depuis lors, la pandémie et maintenant la guerre en Ukraine ont réduit l’utilité de cette unité de mesure. Le fait est, cependant, qu’au cours de la dernière décennie, l’augmentation en termes réels des dépenses de défense de la Norvège a été proche de 2,2%, et elle devrait encore augmenter en 2023 et 2024.

Pologne

Fédération des Associations de Réservistes et d'Anciens Combattants des Forces Armées Polonaises

MEMBER

Volume des effectifs de la Marine, de l’Armée et de l’Armée de l’air est d’environ 164 000 plus 200 000 réservistes Les dépenses militaires représentent 4,2% du PIB prévu en 2023 Membre de l’OTAN depuis le 12 mars 1999 La Pologne est actuellement inactive dans la CIOR.

Portugal

La Ligue des Réservistes Portugais

reservavoluntaria.pt

MEMBER

Après l’abolition du système de conscription au Portugal, et au-delà des forces régulières servant dans les trois branches militaires, le système de service militaire non régulier le plus courant s’appelle le régime contractuel. Il peut être prolongé jusqu’à six ans de service actif. Bien que, plus récemment, il ait été étendu à certaines spécialités les plus nécessaires. Les réserves au Portugal sont également les dernières années de service du personnel du service régulier. Et nous avons deux régimes de recrutement qui n’ont jamais été utilisés et qui sont actuellement réglementés : la réserve de recrutement pour ceux qui n’ont jamais fait le service militaire et le recrutement de recyclage pour ceux qui ont servi et peuvent être rappelés. Tous les réservistes volontaires ont déjà accompli leurs années contractuelles ou une carrière complète dans le service militaire, ils sont autorisés à porter leur uniforme militaire en utilisant le dernier grade auquel ils ont été promus avant de quitter le service actif et ils sont certifiés par les Forces armées. Ainsi, la réserve volontaire au Portugal comprend tous les militaires effectivement engagés régulièrement sur une base volontaire, participant à un ou plusieurs des 6 programmes susmentionnés, collaborant activement avec les Forces armées portugaises et sont membres de l’association LRP, ou encore, en étant membres d’autres associations militaires, ils doivent avoir signé des protocoles avec la LRP à cet effet précis. En 2021, le personnel militaire portugais en service actif s’élevait à 27 250 personnes et les réserves, hors service actif, comprenaient 211 700 personnes.

Roumanie

L’Association des Officiers de Réserve Roumains

aorr.org.ro

MEMBER

Les Forces armées roumaines se composent de structures centrales et de forces interarmées. Les structures centrales comprennent différents départements politico-militaires au sein du ministère de la Défense nationale, de l’état-major de la défense et du Centre de commandement militaire national (noyau). Pendant les états spéciaux de siège, de mobilisation et de guerre, ce noyau deviendra le commandement stratégique à part entière. Les forces interarmées comprennent : le Commandement des forces interarmées, les forces terrestres, les forces aériennes, les forces navales, le Commandement des forces d’opérations spéciales, le Commandement logistique interarmées, le Commandement de systèmes d’information et de communication (SIC) et le Commandement de la cyberdéfense. Les forces de réserve sont conçues pour compléter les forces actives et remplir des tâches et des missions de niche. Selon la Loi N° 446/2006, les forces de réserve se composent de la réserve opérationnelle, de la réserve générale et de la réserve des services publics. La réserve opérationnelle comprend des réservistes actifs (ceux qui ont été formés dans l’armée jusqu’en 2007), des réservistes volontaires (selon la Loi N° 270/2015) et des réservistes supplémentaires (pour remplacer les réservistes non présentés dans leurs unités et compenser les pertes humaines). Les Forces armées roumaines comptent 73 350 membres effectifs et 79 900 réservistes. Selon la Loi N° 115/2021 modifiant la Loi N° 270/2015, les réservistes volontaires sont tenus de suivre un programme de formation de trois mois, avant de signer le contrat. Après la signature du contrat, la période de formation obligatoire est de 15 jours par an dans l’unité militaire à laquelle ils ont été affectés. Les autres types de réservistes sont considérés comme parfaitement formés et ne peuvent être invités à participer à différents programmes de formation qu’en cas d’état d’urgence particulier. Au niveau du ministère de la Défense nationale, il existe une initiative visant à modifier la Loi N° 446/2006 pour introduire une nouvelle catégorie de personnel militaire – les volontaires militaires conscrits. Cette nouvelle catégorie comprendra ceux qui n’ont pas de formation militaire en tant que personnel de service actif ou réservistes. Ils doivent suivre un programme de formation de base de quatre mois. À partir de 2015, lorsque le nouvel accord politique national pour augmenter les dépenses de défense a été approuvé par tous les partis au pouvoir, les dépenses roumaines de défense ont progressivement augmenté pour atteindre 2% en 2017 et devaient continuer à le rester jusqu’en 2027. Mais l’invasion russe de l’Ukraine et l’émergence du sommet de l’OTAN à Bruxelles ont convaincu nos décideurs politiques d’augmenter le budget de la défense à 2,5% pour l’année prochaine.

Slovaquie

Union Slovaque des Soldats de Réserve

www.szvvz.sk/

MEMBRE ASSOCIÉ

La conscription a cessé en 2006 Volume des effectifs de l’Armée et de l’Armée de l’air est d’environ 19 500 La prévision des dépenses militaires est de 1,75% du PIB en 2023 Membre de l’OTAN depuis le 29 mars 2004 La Slovaquie est actuellement inactive dans la CIOR.

Slovénie

L’Association Slovène des Officiers

www.zsc.si

MEMBER

Les Forces armées slovènes ou Armée slovène (FAS ; Slovenska vojska ; (SV)) sont les forces armées de la Slovénie. Depuis 2003, elles sont organisées comme une armée permanente entièrement professionnelle. Le Commandant en chef des FAS est le président de la République de Slovénie, tandis que le commandement opérationnel relève du chef d’état-major général des Forces armées slovènes. Actuellement, il y a environ 6 254 soldats actifs et environ 766 en réserve, contre 55 000 pendant la conscription. Les Forces armées slovènes sont organisées comme forces armées à branche unique avec l’armée comme composante principale. Le personnel est divisé en trois catégories : les soldats professionnels (soldats à temps plein), les soldats de réserve contractuels (servent jusqu’à 30 jours par an), les recrues volontaires (formation de base). L’Armée slovène maintient actuellement l’aéroport militaire de Cerklje ob Krki. L’Armée de l’air et la défense aérienne slovènes et la Marine slovène font partie des Forces armées slovènes. Ils font partie intégrante de la structure de commandement, non pas une branche indépendante. En 2004, la Slovénie est passée du service militaire obligatoire à des forces armées pleinement professionnelles – système de service militaire volontaire (service actif, service militaire volontaire, réserve volontaire et réserve militaire stratégique). La réserve militaire stratégique est composée des conscrits militaires. La loi sur la charge militaire prévoit la réintroduction du service militaire obligatoire et du système militaire de conscription en cas de conflit ou de guerre. Les réservistes volontaires signent un contrat de 5 ans avec la possibilité de prolonger le contrat. Les réservistes contractuels volontaires (hommes et femmes de 18 à 55 ans pour les soldats et sous-officiers et jusqu’à 60 ans pour les officiers) peuvent être appelés à effectuer un service militaire pour un maximum de 7 mois par an (sur demande jusqu’à 12 mois). Comme leurs homologues professionnels, leurs contrats les obligent à pouvoir se déployer hors du territoire national. La formation militaire de base est de 13 semaines, la formation d’unité selon le programme de formation annuel jusqu’à 3 mois par an. Les tâches militaires consistent en des tâches de courte durée (3–5 jours / 3–5 fois par an) et un service militaire en temps de paix de 1 à 12 mois (maximum). Le nouveau concept de formation militaire de base (FMB) est de 13 semaines (auparavant 14 semaines), composé de 3 phases : 1ère – 5 semaines, 2ème – 6 semaines, 3ème – 2 semaines. Il est possible de prendre les 13 semaines de FMB en une seule fois ou par phases. Dépenses : budget de 548 millions EUR, 1,22% du PIB (2019).

Afrique du Sud

Conseil des forces de réserve sud-africaines

www.gov.za

MEMBRE ASSOCIÉ

Volume des effectifs de la Marine, de l’Armée et de l’Armée de l’air est d’environ 74 000 plus 15 000 réservistes La prévision des dépenses militaires est de 0,86% du PIB en 2023. Le Conseil des forces de réserve sud-africaines est un organe statutaire reconnu dans la Loi sur la défense de l’Afrique du Sud et a été créé au cours de sa nouvelle dispense démocratique pour conseiller le ministre de la Défense sur les questions de réserve. Son conseil est issu d’une vaste expérience et représente à la fois une expérience substantielle des questions militaires et de réserve et aussi dans les affaires civiles, commerciales et sociales. Au cours de la période qui a suivi sa formation, la portée des activités du Conseil s’est considérablement élargie, devenant membre associé de la CIOR et de la CIOMR, établissant des mémorandums d’entente avec le Royaume-Uni et l’Italie et membre associé du Praesidium nordique. Le conseil a lancé un programme de formation et d’éducation pour les jeunes officiers de réserve potentiels en Afrique du Sud, qui a également permis aux candidats les plus retenus d’assister à l’atelier des jeunes officiers de réserve de la CIOR lors du Congrès d’été de la CIOR. Le Conseil des forces de réserve sud-africaines a également parrainé pendant de nombreuses années la compétition militaire sud-africaine, étroitement basée sur la compétition de la CIOR qui a attiré des équipes non seulement de nombreux pays africains mais aussi d’autres pays membres de la CIOR. Le Conseil des forces de réserve sud-africaines a également travaillé avec le Royaume-Uni pour dispenser une formation et une éducation pour le système de traitement des blessés BATLS pour la Force de défense nationale sud-africaine (SANDF). L’Afrique du Sud, en tant que pays non aligné non membre de l’OTAN, apporte une dimension différente aux affaires de la CIOR, en particulier, ce qui remet en question certaines des idées établies, apportant une dimension différente à de nombreuses questions, y compris celles sur le champ de bataille.

Espagne

Fédération des Organisations de Réservistes Espagnoles

www.fore.org.es

MEMBER

Il existe trois branches principales : l’Armée de terre, l’Armée de l’air et de l’espace, la Marine. Il existe également un grand groupe de spécialistes gérés directement par le ministère de la Défense nationale et déployés dans les différentes armées. Les soi-disant « Cuerpos Comunes / Services Communs ») comprennent les services médicaux, juridiques, économiques et les musiciens. Autre corps militaire très important, la Guardia Civil, (police à structure militaire) et gestion partagée entre le ministère de la Défense nationale et le ministère de l’Intérieur. Les réserves proviennent principalement d’anciens membres réguliers. En dehors de cela, il y a environ 4 000 réservistes volontaires, la plupart d’entre eux ayant des compétences spécialisées. 125 000 – 130 000 effectifs de forces actives et 14 000 réservistes d’origines diverses : l’Armée 80 000, la Marine 22 000, l’Armée de l’air 22 000, Services communs 3 000, Guardia Civil (police avec structure et affiliation militaires) 75 000. Il n’y a pas de programme de formation fixe pour un réserviste une fois qu’il a réussi sa formation initiale. Il y a quelques années, de nombreux cours étaient offerts aux réservistes : CBRN (chimique, biologique, radiologique, nucléaire), unités blindées, COCIM, mais de nos jours il n’y a pas beaucoup de cours pour les réservistes. Les réservistes sont principalement appelés en service pour un service réel dans des unités régulières et il n’y a pas d’unités de réserve – de nos jours, la formation se fait essentiellement pendant le service. La promotion après acceptation n’est pas liée à la formation ou à l’éducation. Seules les années dans le même grade et les jours d’engagement en service sont pris en compte. Historiquement inférieur aux exigences de l’OTAN, mais depuis la guerre d’Ukraine, les choses changent. Pour 2022 augmenté de 25% et 2023 augmentera encore de 25%. Cela signifie environ 1,2% du PIB, avec l’engagement de dépenser 2% en 2029.

Suède

L’Association Suédoise des Officiers de Réserve

www.sverof.se

MEMBRE ASSOCIÉ

Les Forces armées suédoises sont subordonnées au parlement et au gouvernement suédois. Les Forces armées sont composées d’unités de toutes les branches de service, l’Armée, la Marine et l’Armée de l’Air, et comprennent également les Forces d’autodéfense et les Forces de sécurité nationales. En temps de paix, les Forces armées suédoises sont basées dans plus de 70 endroits différents à travers notre pays. Les officiers de réserve des Forces armées suédoises effectuent des tâches similaires à celles des autres officiers. La principale différence est que la formation de la réserve est entièrement axée sur le poste de chef ou de commandant d’une unité de combat. Un officier de réserve doit avoir (ou avoir l’intention d’obtenir plus tard) un diplôme universitaire civil. Les officiers de réserve ont une autre occupation principale mais servent périodiquement dans les Forces armées. En 2021, le nombre de membres du personnel servant dans les Forces armées suédoises s’élevait à environ 25 000 en service actif, 11 000 en service à temps partiel. Environ 7 000 étaient des officiers de réserve. En moyenne, environ 350 officiers de réserve sont actifs chaque mois, y compris le service à l’étranger, par exemple déployé auprès des Nations Unies, de l’UE et de l’OTAN (chiffres de 2021 et 2022). Le nombre total des Forces d’autodéfense et du personnel volontaire était d’environ 20 000. Les Forces armées suédoises élargissent leur organisation et les effectifs pour les augmenter dans les années à venir. Il existe deux programmes distincts pour les officiers de réserve. ROU est un cours de formation d’un an pour devenir officier de réserve, qui qualifie les diplômés pour être employés comme officiers dans les réserves. Pour être accepté à la formation, l’individu doit être qualifié pour un grade supérieur et avoir suivi avec succès une formation de base avec les services militaires (ou une formation militaire équivalente). Le deuxième programme est AROU, qui se déroule sur 20 semaines, soit sur deux étés, soit sur un trimestre. Cette formation est destinée aux sous-officiers, soldats et marins expérimentés. Pour être admis au programme de formation AROU, il faut être qualifié pour un grade supérieur et avoir suivi avec succès une formation de base avec les services militaires (ou une formation militaire équivalente). Le commandant d’unité a le pouvoir de promouvoir les réserves à OF2. Pour être promu OF3, une formation à l’Université suédoise de la défense doit être terminée. Pour être promu à des grades supérieurs, une formation civile de niveau avancé est requise et un poste supérieur correspondant au sein des Forces armées. Au cours des dernières années, les dépenses militaires annuelles de la Suède ont été d’environ 1,2% du PIB mais augmenteront progressivement à partir de 2022 pour atteindre environ 2,0% du PIB d’ici 2028 au plus tard. 2,0% du PIB équivaudrait à 12,5 milliards USD (2021). En outre, plus de 75 000 militaires suédois ont servi méritoirement dans le monde entier depuis le début de la Deuxième Guerre mondiale jusqu’à aujourd’hui et une partie importante d’entre eux étaient des réservistes. Enfin, le 18 mai 2022, la Suède et la Finlande ont remis leurs demandes respectives d’adhésion à l’OTAN. Lorsque les adhésions seront ratifiées par tous les pays membres de l’OTAN, la CIOR a déjà décidé que la Sverof et son organisation soeur finlandaise deviendraient membres à part entière.

Suisse

Société Suisse des Officiers

www.sog.ch

MEMBRE ASSOCIÉ

En raison du système suisse de conscription générale, le terme « officier de réserve » ne correspond pas exactement à l’entendement général. Selon la loi suisse, tout citoyen de sexe masculin est appelé à servir dans les forces armées. Par conséquent, les gens disent que la Suisse n’a pas d’armée, mais qu’elle est une armée. Après la formation de base, tous les soldats, sous-officiers et officiers suisses suivent un cours de remise à niveau annuel de trois à quatre semaines avec leurs unités – jusqu’à ce que le nombre de jours de service prescrit soit atteint. Pour un soldat, le devoir est de 280 jours, pour un sergent de 440 jours et pour un officier subalterne de 680 jours. Tous les officiers supérieurs servent 240 jours supplémentaires pour chaque promotion de grade. L’introduction ou non du service obligatoire pour les femmes dépend de la décision politique. Les quelque 3 000 militaires actifs à plein temps (réguliers) sont complétés par environ 140 000 réservistes actifs de tous grades (chiffres actuels). Avec une formation de recyclage échelonnée au niveau du bataillon répartie uniformément tout au long de l’année, au moins une unité peut être appelée pour une intervention en cas de catastrophe ou d’autres opérations de soutien dans un court laps de temps à tout moment. Le système de préparation graduée permet également aux armées de réagir et de se mobiliser rapidement et de manière adaptée si le cas d’une menace ou d’un danger nécessite des forces supplémentaires. Cela signifie que seules les unités dont les performances sont réellement requises sont mobilisées. En temps de paix, le Chef de l’armée est responsable de la direction et du développement des Forces armées suisses. Actuellement, le général de corps d’armée (3*) Thomas Süssli occupe cette fonction. Seulement en cas de guerre, un général (4*) sera élu Commandant en chef par l’Assemblée fédérale réunie (Conseil des États et Conseil national).

Türkiye

Association Turque des Officiers Retraités

www.tesud.org.tr/

MEMBER

Conscription : 6 mois Volume des effectifs de la Marine, de l’Armée et de l’Armée de l’air est d’environ 425 000 plus 200 000 réservistes La prévision des dépenses militaires est de 2,1% du PIB en 2023 Membre de l’OTAN depuis 1952 La Turquie est actuellement inactive dans la CIOR.

Royaume-Uni

Association des Forces de Réserve du Royaume-Uni

gov.uk/government/organisations/united-kingdom-reserve-forces-association

MEMBER

Le Royaume-Uni est l’un des membres fondateurs de l’OTAN et aussi contribue à un nombre d’autres accords de défense collective dans le monde. Les forces régulières et de réserve au Royaume-Uni sont entièrement volontaires, il n’y a pas de conscription. Les réserves sont considérées comme faisant partie intégrante des Forces armées britanniques. Par exemple, le récent conflit en Afghanistan a vu plus de 6 000 réservistes mobilisés, soit l’équivalent de plus de 6 bataillons d’infanterie. Il est hautement improbable que le Royaume-Uni se déploie désormais dans des opérations sans participants de réserve qui peuvent fournir jusqu’à 10% de la force déployée dans des opérations durables. La Marine royale compte (au moment de la publication de ce livre) 34 130 membres du personnel régulier, 4 040 réservistes (y compris les marins royales), 7 960 auxiliaires de la Marine royale. * L’Armée : 79 380 membres du personnel régulier, 4 090 Gurkhas, 28 330 réservistes. * L’Armée de l’air royale : 33 200 membres du personnel régulier, 1 940 auxiliaires de l’Armée de l’air royale , 3 300 réservistes. Chacun des services de réserve a son propre système établi de formation de la 1ère phase (recrutement de base ou initiale) pour les réservistes nouvellement rejoints, par la suite, les réservistes suivent des cours pour la formation de la 2ème phase (emploi de carrière) et la 3ème phase (cours supplémentaires dans la profession et pour obtenir une promotion). Les candidats officiers suivent un processus de sélection pour la mise en service, puis suivent des cours dans l’établissement de formation des officiers de service concerné. La promotion et la progression sont également liées aux cours et aux examens de promotion, y compris la fréquentation du Collège d’état-major interarmées du Royaume-Uni. Actuellement 2,3% du PIB, avec une intention d’augmenter en 2023/24 à 2,5%.

États-Unis

L’Association des officiers de réserve

https://www.roa.org

MEMBER

Le président américain, en tant que commandant en chef des forces militaires américaines, exerce le contrôle des composantes active et de réserve (Force totale) par l’intermédiaire des secrétaires du service civil, des chefs d’état-major interarmées et des commandants combattants. La Force totale peut être employée par des composantes monoservices ou multiservices dans des opérations interarmées, combinées ou de coalition. L’effectif militaire américain actuel est de 1 358 500 dans la composante active, 799 500 dans la réserve sélectionnée – dont 444 300 dans la Garde nationale – et 231 000 dans la réserve prête inactive. Système de formation des réserves En 1973, les États-Unis ont mis fin à leur conscription. Depuis lors, la Force totale est entièrement volontaire. Les recrues suivent une formation de base suivie d’une formation avancée dans leur spécialité militaire. La durée de la formation dépend de la branche de service et de la spécialité. La période de formation la plus courte est de 16 semaines, représentant au moins 40% des tâches requises pour une spécialité, avec le solde des compétences acquises au retour de l’individu dans l’unité. Les officiers de réserve sont formés par des canaux spécifiques au service ; p. ex. : l’Académie militaire des États-Unis; Corps de formation des officiers de réserve dans le cadre d’un programme universitaire de 4 ans ou d’un programme de l’École des candidats officiers. Les écoles de carrière peuvent suivre à mesure que les officiers progressent dans leur grade. La formation des unités de réserve comprend un minimum annuel de 48 sessions de formation et une période de formation annuelle de 14 ou 15 jours. Mais, depuis 1992, les besoins de formation et les déploiements opérationnels des réservistes ont fortement augmenté. Le budget de base du DOD des États-Unis pour l’exercice 2022 est de 742,3 milliards de dollars, soit 3,4% du PIB, avec un financement supplémentaire lié à la défense portant le total à environ 778 milliards de dollars, ainsi que 6 milliards de dollars en autorisation générale de transfert pour les besoins imprévus. Un montant supplémentaire de 14,3 milliards de dollars a été ajouté pour des choses comme la guerre en Ukraine. Le DOD ne fournit aucun soutien financier à la ROA.

Retour haut de page