QUI SOMMES-NOUS

La plus grande organisation d’officiers de réserve au monde.

La Confédération interalliée des officiers de réserve, connue par son acronyme français CIOR, représente plus de 1,3 million de réservistes de 34 pays membres et non membres de l’OTAN.

Objectifs

Soutenir les orientations de l’OTAN et contribuer à l’atteinte des objectifs de l’Alliance.

Promouvoir le rôle et l’importance des réserves au sein de l’OTAN et au niveau national

Promouvoir le développement professionnel des officiers de réserve

À Propos de la CIOR

La CIOR a été fondée en 1948

L’organisation qui est devenue la CIOR est née de la volonté des officiers de réserve qui avaient combattu dans les Forces armées et dans la Résistance, de mettre leur expérience au service de la sécurité collective et de transmettre à leurs successeurs les traditions qui les animaient. Cette décision était liée aux inquiétudes causées par la réduction rapide des effectifs américains, canadiens et britanniques en Europe occidentale avant que la France, la Belgique et les Pays-Bas ne puissent disposer de Forces armées adéquates.

C’est dans ce climat d’incertitude quant à l’avenir, et dans le souvenir des liens créés entre 1935 et 1937 tout comme de ceux noués pendant la guerre que les dirigeants des associations d’officiers de réserve de Belgique, de France et des Pays-Bas se réunirent à Bruxelles, à Paris et à Amsterdam dans le cours de l’année 1947, fondèrent le Comité interallié des officiers de réserve et jetèrent les bases d’un congrès et d’un programme d’activités.

 

"Etre réserviste, c'est être deux fois citoyen."

Sir Winston Churchill
L'objectif de la CIOR est de s’aligner et de s’affilier de la manière la plus solide à l’OTAN et à ses structures subordonnées, aux nations parties prenantes et aux réservistes. Nous élaborons une contribution affirmée et tournée vers l’avenir de la composante des réserves aux opérations futures et nous aidons au développement de la culture du service de réserve.
 

L'objectif de la CIOR 

La CIOR a un rôle majeur à jouer, notamment dans le développement des forces de réserve dans les pays de l’OTAN, dans le soutien à la formation des officiers de réserve, dans la collecte et le partage des meilleures pratiques, notamment le développement des compétences. La CIOR est reconnue comme le porte-parole des réserves au sein de l’OTAN et soutient les politiques de l’OTAN pour aider à la réalisation des objectifs de l’Alliance. 

La CIOR fournir des conseils sur les enjeux des réserves et a la capacité de coordonner des réponses rapides aux nations membres et plus largement aux partenaires sur les questions concernant les réservistes.

Réservistes – l’expertise civile et les capacités militaires

Un nombre croissant de nations utilisent les capacités de niche des réserves, s’appuyant souvent sur l’expérience individuelle ou même collective de l’individu. 

Les réservistes sont actifs aux niveaux civil et professionnel, en plus de leur fonction dans la réserve. Cette double compétence leur permet de contribuer à une meilleure perception des questions de défense et de sécurité au sein de la société civile, ainsi que d'utiliser leur expertise et leur expérience du monde civil pour faire face aux défis auxquels sont confrontés les réservistes de l'OTAN.

En sensibilisant aux enjeux contemporains des réserves et en promouvant l’interopérabilité et la coopération tout en respectant les traditions nationales, la CIOR participe au développement des réservistes pour servir les intérêts nationaux et internationaux.



GALERIE

Insigne

L'hymne de la CIOR

Ecouter “Comrades all”

“Comrades all” a été adopté comme hymne de la CIOR en 2004 et a été joué depuis lors à chaque cérémonie d'ouverture du Congrès d'été.

Partition

L'insigne de la CIOR

L'insigne de la CIOR

L'insigne de la CIOR est le symbole de l'unité et des valeurs communes des nations membres, et d'affiliation à l'OTAN.

Statuts

Médaille du Mérite de la CIOR

Médaille du Mérite de la CIOR

Décernée aux personnes ayant rendu des services exceptionnels à la CIOR et/ou à l'OTAN sur les questions de réserve.

Statuts

Structure

La CIOR est structurée autour d’une constitution

La CIOR est structurée autour d’une constitution qui prévoit une présidence tournante, un Conseil exécutif et des des comités clés. La CIOR compte 28 membres à part entière et 6 membres associés qui contribuent au Conseil avec un vice-président et un secrétaire général adjoint.

L’équipe présidentielle est proposée par l’une des 28 nations membres à part entière de la CIOR. Elle se compose du président et du secrétaire général élus, et d’un certain nombre de secrétaires généraux adjoints pour un mandat de deux ans. Les anciens présidents et anciens secrétaires généraux de la CIOR sont délégués honoraires et ont accès aux réunions du Conseil avec voix consultative.


La CIOR est une entité juridique à but non lucratif de droit belge inscrit dans le Code des sociétés et associations de Belgique.

La Confédération est financée par les cotisations annuelles des associations nationales des pays membres.
La CIOR organise plusieurs événements annuels qui ont pour but la formation, l’éducation et le perfectionnement professionnel. La CIOR compte actuellement 8 comités permanents qui organisent 8 activités.
 

Le Conseil, la présidence et les comités de la CIOR se réunissent 4 fois par an:

  • La Réunion d'hiver (MWM) de la CIOR/CIOMR – généralement tenue en février au Quartier général de l’OTAN.
  • Le Congrès d’été de la CIOR / CIOMR – un des membres de la CIOR organise cet événement dans son pays à tour de rôle, généralement en juillet ou en août.
  • 2 réunions intermédiaires (IBM) – ces réunions de planification de 2 à 3 jours ont généralement lieu à l’automne et au printemps.

La CIOR est reconnue par le Comité militaire de l’OTAN

La CIOR est la seule organisation, avec le CFRN, à être reconnue par le Comité Militaire dans les documents cadres 0441/2 "NATO Framework Policy on Reserves" (Politique de l'OTAN sur les réserves') et 0248/2 “The Relationship between NATO and the Interallied confederation of Reserve officers (CIOR)” ('relation entre l'OTAN et la Confédération interalliée des officiers de réserve (CIOR)').

La CIOR est représentée au sein de l’État-major militaire international (EMI/IMS) au sein de la Division politique et de capacités (P&C Div) par le représentant permanent de la CIOR auprès de l’OTAN (PermRep). Le représentant permanent est présent à l’EMI et au Quartier général (QG) de l’OTAN, jouant un rôle de point de contact pour tous les membres, associés et autres de la CIOR afin d'entretenir de bonnes relations avec l'ensemble des bureaux qui soutiennent notre engagement en tant que réserviste dans l’OTAN. La représentant permanent de la CIOR auprès de l’OTAN est un réserviste belge nommé pour une durée indéterminée. 

Le bureau de la CIOR est situé à l’adresse suivante : QG de l’OTAN, État-major militaire international, Division P&C, Boulevard Léopold III, 1110 Bruxelles, Belgique.

Présidence

Toomas LUMAN

Lieutenant Colonel, EST, Armée de terre

Président

Andre LILLELEHT

Commandant, EST, Armée de terre

Secrétaire général

Benedikt JONCKERS

Colonel, BEL, Armée de terre

Représentant permanent de la CIOR auprès de l’OTAN

Mari UUEMAA

Lieutenant, EST, Marine

Secrétaire général adjoint – Organisation

Kaupo KIIS

Lieutenant Colonel, EST, Armée de terre

Secrétaire général adjoint – Opérations

Andres REKKER

Lieutenant Colonel, EST, Armée de terre

Secrétaire général adjoint – Plans

Pekka MÄKELÄ

Lieutenant, FIN, Marine

Secrétaire général adjoint – International

Comités

Comité des jeunes officiers de réserve

YRO-C

Le Comité des jeunes officiers de réserve (YRO-C) organise chaque année la formation de plus de 100 officiers de 14 à 16 pays, dans le cadre de deux événements annuels: le séminaire des jeunes officiers de réserve (YROS) et l’atelier des jeunes officiers de réserve (YROW). L’accent est mis sur la compréhension interculturelle, le développement personnel et professionnel des participants en tant que leaders, et l’engagement dans la politique de sécurité actuelle et les questions/sujets militaires entre homologues.

Comité de l’Académie des langues

CLA-C

La mission du comité CLA est de planifier et mettre en oeuvre la session annuelle de l'Académie des langues et de divulguer des cours dans les deux langues de l'OTAN, l'anglais et le français. Idéalement, les membres du comité sont recrutés dans les pays où les langues officielles de l’OTAN sont utilisées comme langue maternelle et des pays qui ont le besoin le plus avéré de l’Académie des langues de la CIOR (CLA). Une expérience dans l'éducation, que ce soit en enseignement ou en administration, est également un plus pour devenir membre de ce comité. Le président du CLA-C est normalement le directeur de l’Académie des langues de la CIOR.

Comité de Coopération civilo-militaire

CIMIC-C

Le CIMIC-C a été formé en 2012. Il fournit des conseils et le point de vue de la CIOR sur l’utilisation idéale des réservistes dans le cadre du CIMIC, et agit comme un groupe de réflexion et un forum de discussion au carrefour des questions de réserve et de CIMIC. Le CIMIC-C agit en tant que groupe d’experts en la matière et doit être prêt à donner des conseils à toutes les parties prenantes concernées et à promouvoir les meilleures pratiques au sein de la communauté internationale du CIMIC de la CIOR. Le principal produit du CIMIC-C est un exercice civilo-militaire virtuel (CIMEX), organisé avant le Congrès d’été annuel de la CIOR.

Comité de compétition militaire

MILCOMP-C

Le MILCOMP-C offre une formation avancée en compétences militaires, un développement du leadership, un défi physique, une expérience interculturelle et une amitié internationale en organisant la compétition militaire annuelle de la CIOR (MILCOMP). L’événement est organisé dans le cadre du Congrès d’été annuel. Le MILCOMP-C édicte également le Règlement permanent qui est le règlement formel pour la planification, l’organisation et l’exécution de la MILCOMP. Il assure également la liaison avec les organisateurs de la MILCOMP de la CISOR afin d’utiliser au mieux les ressources.

Comité de cyber-réserve

CR-C

Le CR-C a été formé le 1er août 2022 à Athènes. Le comité a délibérément fixé des normes élevées pour les délégués dans l’espoir qu’ils seront des cyber-praticiens dans leur rôle civil ou militaire et idéalement dans les deux. le CR-C a déclaré son intention claire et ambitieuse d’agir en tant que groupe de réflexion de la cyber-réserve pour l’OTAN et d’être en mesure de se diriger vers l’expertise de la cyber-réserve. Le principal produit du CR-C est l’International Cyber Event (ICE).

Comité de stratégie et communication

STRATCOM-C

La mission principale du STRATCOM-C est de présenter la CIOR à des publics cibles à la fois à l’intérieur de la CIOR, aux organisations de réserves nationales, aux parties prenantes, et à des publics plus larges à l’extérieur tels que l’OTAN et le CFRN. Les outils à disposition sont le Séminaire de la CIOR, le Symposium de la CIOR et différents médias. Le STRATCOM-C édite des articles publiés sur la page internet de la CIOR, ainsi que des photos et des publications sur les réseaux sociaux. Il gère également la base de données d’articles et de photos de la CIOR.

Comité d’Attitudes de défense et enjeux de sécurité

DEFSEC-C

Le DEFSEC-C est un groupe de réflexion traitant des problèmes de sécurité actuels au niveau mondial, et il est le « bras diplomatique » de la CIOR. Cela comprend également les questions entourant les réserves dans les opérations internationales, le rôle des réserves dans la défense du territoire, les relations avec les employeurs, la mobilisation, le soutien de la paix et les attitudes de défense intérieure. Le Programme d’Ouverture est chargé d’identifier et de sélectionner de nouveaux membres et partenaires et de revitaliser les adhésions inactives existantes.

Comité d’affaires juridiques

LEGAL-C

Le LEGAL-C est le groupe de réflexion juridique de la CIOR, composé d’officiers de réserve juristes ou ayant une expérience juridique. Des avocats de toutes les branches du domaine judiciaire y sont représentés: juges, avocats, officiers de justice et professeurs d’université. Tous partagent une expérience militaire commune en tant que réservistes de leurs nations respectives. En conséquence, le LEGAL-C représente une entité juridique internationale unique de connaissances professionnelles expertes couvrant un large éventail d’aspects juridiques. Le LEGAL-C donne des avis juridiques au Conseil, à la Présidence, aux Comités, et soutient les activités et les partenaires de la CIOR.

Partenaires

Comité des forces de réserve nationales

Comité des forces de réserve nationales

CFRN

https://www.act.nato.int/nrfc
Confédération interalliée des officiers médicaux de réserve

Confédération interalliée des officiers médicaux de réserve

CIOMR

https://ciomr.org/
Confédération interalliée des sous-officiers de réserve

Confédération interalliée des sous-officiers de réserve

CISOR

https://cisor.ch/
Collège de défense baltique

Collège de défense baltique

BALTDEFCOL

https://www.baltdefcol.org/
Retour haut de page